Mon éolienne de 220 Watts
Encore une me direz vous !? et bien oui ! je réalise en fonction de ce que j'ai sous la main et de mon inspiration du moment ! là il ce trouve que j'ai un alternateur qui pourrez le faire et les trois ex pales de la 100 watts qui me fond les yeux doux depuis un moment, alors je me lance !

Ma première idée fut de démonter l'alternateur afin de vérifier son état et puis chemin faisant j'ai fini par débobiner le stator. Attention les doigts !

Pour le rembobinage je ferrez appel a un professionnel du bobinage, c'est l'assurance qualité par excellence mais ça coûte un peu !

Ma seconde idée : il fallait faire une nacelle ! quelque bouts de ferraille, un bout de moteur électrique pour axe et un peut de soudure = un magnifique support pour alternateur !
Sur cette photo on peut voir le générateur sans son stator, à là là ! vivement qu'il revienne à sa place !
Ces deux images vous montre le système de protection contre les survitesses de vents, un effacement latéral avec ressort de rappel, en plus la tension du ressort est réglable, cela permettra d'ajuster si besoins le moment ou l'éolienne commence a quitter le lit du vent.
Le ressort de rappel et sa vis de réglage.
Vue de dessous c'est joli aussi ?! en plus cela vous donne une idée du morceau de moteur que j'ai utilisé...
Et là le capot de protection vu de derrière, je ne pense pas qu'elle va étouffer !
Voilà deux images d'un montage provisoire, il me manque la boulonnerie inox et surtout la pièce en alu qui doit faire la liaison en l'alternateur et le support de pales

Le mat est presque prêt, le pied pivotant et la tête qui servira à porter l'éolienne sont en place, il ne me reste que les haubans à préparer.

Le mat permettra à l'éolienne de culminer à 9,90 mètres de haut !

Nouvelles étapes, le début de la fin !

Comme vous pouvez le constater sur cette photo l'alternateur à été rembobiné, et par mes soins en plus ! quelques heures de bouleau et voilà ! le professionnel à qui j'avait demandé un devis me demandais 230 € TTC ! et en plus il n'était sûr de lui car il ne l'avait jamais fait !

Pour la finition j'ai mis de la peinture qui résiste a une température de 200 °C, je suis très content de moi sur ce cou là !

Une précision, j'ai décider de rembobiner différemment que prévus a l'origine en baissant la puissance nominale de 250 à 220 watts, vaut mieux être prudent pour une première fois.
Pour la suite de la mécanique il se trouve que j'ai la chance d'avoir un cousin qui bosse dans l'usinage numérique, je lui demandé de me fabriquer cette pièce maîtresse d'une éolienne, le support de rotor, pour que ce sois plus simple je lui ai demandé deux rondelles a poser l'une sur l'autre, la première se fixe sur l'arbre de l'alternateur et la seconde viens autour pour que le support de pales ne touche pas le boulon.
La seconde qui aplanit
pose de la première
les deux rondelles en alu
le support de pales fixé avec 6 boulons inox.
Vue de derrière
j'ai préparer l'électronique pour l'excitation forcé du rotor, en effet, sans cet artifice l'amorçage ce fait vers 1200 tr/mn, avec, il ce fait à 550 tr/mn ce qui est plus intéressant.
Ici un parc de 6 batterie 12 volts, 160 AH, je les ai acheté a Fabrice, il en a d'autre dans ma page d'annonces, je l'ai ai toute branchés en parallèles pour les chargées, dès que possible je ferais des tests pour vérifier leur état.
Pour faire un premier essai de fonctionnement j'ai installer le capteur de compte tour sur l'extérieur, de toute façon je n'ai pas le choix, une fois amorcé le champs magnétique de l'alternateur est si fort qu'il colle l'ILS et empêche le comptage des tours.
La voilà enfin dehors ! enfin pas longtemps, c'est juste pour ce faire plaisir, le vent à rat du sol n'est que de 15 km/h en rafales ! bonne nouvelle tout de même, dès qu'une rafale dur plus de 5 secondes à 15 km/h l'éolienne a le temps de monter à 550 tr/mn et elle s'amorce, hélas une rafale ça ne dur pas très longtemps ! mais je suis content de moi tout de même, je peut continuer.
Ici le système d'effacement latéral, il fonctionne bien mais il est trop sensible, l'éolienne sort du vent avec à peine 20 ou 25 km/h de vent, heureusement que le ressort peut être tendu ! au pire je changerais de ressort.
J'ai fait une beauté à l'alternateur, je l'ai entièrement passé à la brosse métallique et j'ai peint le ventilateur.
Voici deux photos de l'éolienne monté, je sais, il manque quelque chose ! la peinture évidement, mais je n'est pas pu m'empêcher de faire un essai avec tout les éléments, ça me plaît, y a plus qu'à !....
AVRIL 2003
Pour comprendre la suite il faut savoir que je suis passé par un étape :"ont efface presque tout et ont recommence !", en effet après plusieurs essais je me suis rendu compte que mes pales était trop petite pour l'alternateur sous sa forme de départ, finalement j'ai réussit à lui faire produire du courant avec mes "petites" pales de 62 cm en "inventant" un régulateur tachymétrique, je vous laisse découvrir tout ça dans ma page "Alternateur".
Et maintenant la suite tant attendu de cette belle aventure !
En fait j'ai commencé par faire une nouvelle nacelle sur la base du moyeu de roue avant de R21 récupéré grâce un ami qui a gentiment mis sa voiture au fossé, comme ont dit "le malheur des uns fait le bonheur des autres !" rassuré vous, y pas de blessé si ce n'est l'arrière de la voiture.
J'ai aussi décidé de passe par un collecteur à charbon car mon fil de descente n'est pas libre en dessous et je n'aurais pas pu le laisser s'entortiller tranquillement, malgré mon acharnement je n'ai pas réussit a faire un collecteur à bague alors j'ai employé une autre technique, deux tuyau en cuivre isolé l'un de l'autre, et pour les charbons j'ai pris ceux d'une scie sauteuse usagé.
Le mat de bateaux n'était pas adapté pour être attaché de la manière qu'il me convenais, qu'à cela ne tiennes ! je lui est fait deux jolie attache de mon crus ! la barre blanche servira pour mettre l'anémomètre au plus prêt de l'éolienne.
Ici le tableau de contrôle pour l'éolienne, ceci est provisoire, c'est pour évaluer les performances de ma bestiole, je me suis rendu compte aussi que l'ampèremètre électronique faisait perdre 1,5 volt à son passage ! donc en principe les données réelles sont meilleurs que ce qui est indiqué.
Et voilà l'éolienne enfin à sa place derrière la maison, en fait cela c'est déroulé en 3 étapes, installation du mat seul, mise en place et tension des haubans, ensuite descente du mat et installation de l'anémomètre, enfin installation de l'éolienne et branchement aux batteries.
Ca y est ! l'onduleur est à sa placeet transforme l'énergie 12 volts des batteries en 220 volts pour l'éclairage de ma maison ! je vous met une photo en dessous.

L'onduleur de 230 watts m'a était fourni par Jean-Pierre en échange de 3 pales de 29 cm (voir ma page d'annonces), il est modifié pour fonctionner en autonome, c'est à dire qu'il n'est pas raccordé au réseaux, l'éclairage de la maison fonctionne donc exclusivement sur batteries, j'ai investi dans des ampoules à économie d'énergie pour les pièces les plus utilisé, je l'ai ai trouvé à 6,9 €TTC pièce,

Ça ne se voit pas mais depuis peu mon éolienne n'est plus en place, les diodes de puissance on grillées et il me faut maintenant trouvé des pièces de rechange, donc pour le moment je charge mes batteries en heures creuse et j'utilise la lumière en heures pleines donc je paye toujours ma lumière en heures creuse, c'est toujours ça de pris en attendant de réparer mon éolienne.

Retour à "mes éoliennes"

Accueil - Ebonys-Créations - réalisation variées - réalisations polyester - expériences éolienne - tableurs de calculs - moteurs en générateurs - vendre à EDF - mes premières pales en composites - objectif éolienne - mes éoliennes - petites annonces propose - petites annonces recherche - liens - contact - Librairie - plan du site - statistiques du site

Juin 2003

Oui, je sais, on est déjà en Septembre !, mais j'ai pas eu le temps de m'occuper de mon site, ou si peu, enfin bon, Mon éolienne est de nouveaux en place, après bien des déboires, je n'est jamais réussit a faire produire mon alternateur, je pense qu'il a pris un mauvais coup électromagnétique quand les diodes on grillées, qu'à cela ne tienne ! j'ai prix un autre alternateur, 70 A, je ne l'ai pas rembobiné est je lui est mis un doubleur de tension, donc mon alternateur 12 volts produit du 24 volts ! ça le fait !

en fait j'ai un nouvel onduleur, 450 watts, alimenté en 24 volts, auto-démarant, relier réseau ou non selon le choix, j'ai aussi investi dans deux panneaux photovoltaïque de 50 watts, ils sont sur un support tournant, il produise environ 400 watts par jour en se mois de Septembre.

Pour l'éolienne, elle produit, surtout pour elle d'ailleurs ! elle s'amorce très tôt mais c'est pour alimenter son rotor ! baaaaaah, les alternateurs...., elle commence a produire pour les batteries à 30 km/h de vent ! bon, c'est de ma faute, j'ai pas rembobiné l'alternateur, d'ailler, d'ici peu c'est la prochaine étape, je re descend la bête, je rembobine l'alternateur et je lui met un rotor de 160 cm ! ou là là ! ça commence à faire !

Bon, faut que je vous laisse, en attendant une vraie prochaine mise à jour de mon site je vous met une jolie photo, mes panneaux et l'éolienne,

A plus !